NaturePlast et les bioplastiques : les dernières nouvelles !

NaturePlast et les bioplastiques à l’honneur

Le 26 Août dernier, TF1 envoyait une de ses équipes en Normandie chez NaturePlast afin d‘y tourner un reportage sur l’utilisation de déchets et de coproduits issus de la coquille Saint-Jacques en impression 3D.

En collaboration avec l’entreprise d’extrusion de filaments 3D Francofil et MK3D, l’ensemble des étapes de transformation de la coquille Saint-Jacques, de la coquille entière jusqu’au produit fini en passant par son incorporation dans une matrice plastique ont été mises en avant.

L’utilisation des coproduits et déchets de différentes activités est un moyen de promouvoir une économie circulaire en leur apportant une nouvelle vie mais aussi d’apporter une esthétique particulière aux produits finis en leur donnant de nouveaux effets et textures.

Ce reportage est donc l’occasion de mettre en lumière une nouvelle fois les possibilités d’utilisation de différents coproduits pour NaturePlast et ses partenaires.

Nouvelle gamme PP biosourcé

Le secteur des bioplastiques a vu apparaître sur le marché, en juin dernier, un polypropylène biosourcé. Produit à partir d’hydrocarbures renouvelables dérivés de matières premières durables d’origine biologique, telles que les huiles usagées et les huiles résiduelles, ce matériau est biosourcé à hauteur d’environ 30%.

Il possède les mêmes propriétés que les Polypropylènes entièrement issus de ressources fossiles, des conditions de transformation jusqu’aux propriétés d’usage.

Plusieurs milliers de tonnes de ce plastique biosourcé ont déjà été produites avec succès et cette nouvelle gamme comprend actuellement trois grades de PP copolymère pour le procédé d’injection (grades 15, 48 et 70).

papeterie bioplastique

NaturePlast : projets collaboratifs

NaturePlast participe depuis plusieurs années à différents projets collaboratifs de Recherche et Développement et d’Innovation français et européens traitant de la production ou de l’optimisation de matières bioplastiques.

Ces projets, qui occupent une place importante au sein de notre entreprise, sont l’occasion d’approfondir nos connaissances mais aussi de développer notre réseau, que ce soit à l’échelle nationale ou européenne. Ils permettent surtout d’accélérer les processus de recherche et développement et de mettre sur le marché de nouvelles solutions innovantes.

Mypack

Le Projet MYPACK est soutenu dans le cadre d’HORIZON 2020 (appel à projet SFS-2016-2017) et a pour objectif principal de faciliter et promouvoir l’accès sur le marché de technologies durables dans le domaine de l’emballage alimentaire.

Les différents partenaires se sont retrouvés en Juillet dernier à Matera en Italie afin d’échanger sur l’avancée des travaux et d’établir les lignes directrices pour les prochains mois.

Au sein de ce projet, NaturePlast développe des compounds biosourcés et compostables à base de PLA pour réaliser des packagings flexibles ainsi que des matériaux résistants à la chaleur.

Ces solutions sont actuellement testées par les autres partenaires du projet avec des résultats encourageants pour la suite.

WOW !

Le projet Interreg NWE (Nord-Ouest Europe) WOW ! – Wider business Opportunities for raw materials from Waste water, a pour but de mettre en place des pilotes de productions de produits biosourcés (dont les PHAs) à partir des eaux usées.

Les partenaires se sont réunis au Luxembourg début Septembre afin de présenter l’évolution des travaux sur les différents pilotes et d’acter les prochaines actions.
Les premiers développements sur la base des PHAs obtenus à partir d’eaux usées devraient ainsi être effectués d’ici la fin de l’année.

Le consortium WOW ! sera par ailleurs présent le 24 octobre prochain au salon Aquarama à Louvain (Belgique) afin d’y promouvoir les travaux du projet.

Biocomplack

Le projet Biocomplack visait à produire un nouvel emballage alimentaire flexible biosourcé, biodégradable et compostable en utilisant une structure multicouche avec nanocristaux de cellulose (CNC) pour obtenir d’excellentes propriétés barrières. Après 3 ans de recherche et développement, celui-ci s’est achevé en juin 2019.

Au cours de ce projet, NaturePlast a pu mettre au point une formulation à base de PLA afin de produire un film flexible. Un dépôt de CNC a également été développé et réalisé par d’autres partenaires afin d’augmenter les propriétés barrières de l’emballage.

Urbiofin

Urbiofin expérimente le développement d’une bioraffinerie innovante pour la transformation de déchets municipaux solides en nouveaux produits biosourcés.

La réunion qui s’est tenue au mois de juin à Valence (Espagne) a permis de faire le point sur l’avancée du projet ainsi que pour définir le plan d’action pour les prochains mois à venir.

NaturePlast est en charge de définir des formulations à partir des PHAs produits par la bioraffinerie d’Urbiofin à destination du marché de la cosmétique ainsi que du film agricole et du sac à usage unique.
Les essais ont commencé début septembre et se poursuivront jusqu’en 2020.

A propos de : NaturePlast est une société française basée en Normandie (Ifs – 14), spécialisée dans les bioplastiques. Forte d’une expérience de plus de 10 ans dans ce domaine, elle dispose du portefeuille de matières premières et compounds biosourcés et/ou biodégradables le plus large en Europe. Elle accompagne également, avec sa société fille BiopolyNov, les industriels de la naissance à l’industrialisation de leur projet d’innovation. Grâce au savoir-faire en Recherche et Développement acquis au cours de ces années, NaturePlast et BiopolyNov se positionnent ainsi en experts dans le développement et la production de formulations pour des projets clients ou collaboratifs.