Les différents types de bioplastiques : biosourcé et/ou biodégradable

Logo natureplast

Au-delà de leur origine et de leurs propriétés de fin de vie, les matières bioplastiques peuvent être scindées en deux familles.

En effet, certains bioplastiques sont chimiquement semblables à des polymères couramment utilisés. Ainsi, par définition un PE fabriqué à partir de canne à sucre (autrement appelé PE biosourcé  et un PE classiquement obtenu à partir de ressources fossiles auront les mêmes caractéristiques techniques. Le PE biosourcé présente alors ici l’avantage d’être issu d’une ressource renouvelable et non plus de ressource fossile. Ils peuvent donc immédiatement substituer leurs équivalents pétrochimiques sans difficulté. On retrouve ainsi dans cette famille uniquement des polymères biosourcés et non biodégradables tels que des PE biosourcés, des PET biosourcés, des PA biosourcés, des PU biosourcés etc.

En dehors des styréniques (PS, ABS), il est aujourd’hui possible d’obtenir la quasi-totalité des polymères de commodité a minima partiellement biosourcés (voir origine des bioplastiques).

Dans le deuxième cas, les bioplastiques possèdent des structures chimiques nouvelles. On retrouve ici majoritairement des polymères biodégradables  dont la plupart sont également biosourcés . Les matériaux de cette famille présentent des propriétés différentes et il convient donc de les sélectionner selon les caractéristiques attendues du produit final. Ces matériaux sont par ailleurs récents à échelle industrielle (moins de 10-20 ans pour la plupart) et nécessitent donc des efforts de recherche et développement  soutenus afin de leur conférer des propriétés améliorées et adaptées aux attentes du marché.

PE Biosourcé
PLA (biosourcé)