HISTORIQUE DES BIOPLASTIQUES

Logo natureplast

Historiquement, les premières matières plastiques utilisées industriellement par l’homme étaient d’origine naturelle.

Avant de maîtriser les monomères issus du raffinage du pétrole à partir des années 1930, de nombreux objets de la vie courante étaient fabriqués avec des polymères biosourcés.

Les ressources utilisées sont alors le caoutchouc naturel (découvert dès le 18ème siècle), la cellulose avec la Parkésine, le Celluloïd ou encore la Cellophane à la fin du 19ème puis début du 20ème siècle ou encore des composants du lait comme la caséine qui mena à la fabrication de la Galatithe en 1897.

Des dizaines d’années plus tard en 1947, le Rilsan (ou Polyamide 11) fut le premier bioplastique technique introduit sur le marché, porté par ses excellentes propriétés mécaniques et de résistance chimique.

Il fut ensuite suivi à partir des années 1990 par les bioplastiques les plus connus aujourd’hui comme le PLA, les PHAs ou encore les amidons plastifiés qui ont pu bénéficier des avancées rapides du secteur de la chimie verte et de la chimie blanche dans la valorisation de la biomasse (amidons, sucres, cellulose, etc.).

Outre de nouveaux polymères biosourcés et / ou biodégradables qui voient le jour régulièrement comme le PEF, les principales évolutions reposent sur la diversification des ressources utilisées afin de produire ces matériaux, avec l’essentiel des travaux qui sont effectués sur la valorisation de coproduits ou de déchets de différentes biomasses.