Focus projets collaboratifs : projet INdIGO

Le projet INdIGO (INnovative fIshing Gear for Ocean) a été sélectionné par le programme européen Interreg VA France (Manche) Angleterre (FMA), financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). Il est doté d’un budget de 4,2M€ (dont 2,9 de FEDER) et s’étendra jusqu’à juin 2023.

Il a pour objectif de réduire de 3% la quantité totale de plastique présente dans la zone FMA grâce au développement d’engins de pêche biodégradables, contribuant à l’amélioration de la qualité de l’eau et au maintien de la biodiversité.
C’est dans cette optique que 6 institutions de recherche (Universités de Bretagne Sud, Plymouth et Portsmouth, IFREMER, CEFAS et SMEL) et 4 partenaires privés (NaturePlast, Filt, IRMA et Marine South East) collaborent afin d’assurer le développement et l’adoption du nouvel engin de pêche biodégradable par les professionnels. La réalisation principale est de valider la preuve de concept d’un engin de pêche résistant et à durée de vie contrôlée. Les utilisateurs finaux seront intégrés dès les premières étapes afin que le produit corresponde aux besoins.

Projet INdIGO : améliorer la prévention

Projet Indigo

INdIGO s’attachera aussi à améliorer la prévention et la gestion des pollutions générées par les engins, en identifiant les filières de recyclage existantes et en développant une application pour localiser les engins déjà perdus.
Le projet INdIGO couvrira l’ensemble de la filière de production de l’engin de pêche de la formulation à la fabrication du filament et au développement du filet prototype. Le déploiement du filet en mer, les tests de durabilité, ainsi que l’analyse technico-économique seront également explorés. Une analyse du cycle de vie sera réalisée afin d’éviter un transfert de pollution.

L’implication des PMEs assurera la durabilité économique en exploitant les résultats à la fin du projet. Cette maîtrise de la filière permettra de développer des produits adaptés aux besoins, compétitifs, tout en réduisant leurs impacts sur l’environnement.

Des travaux encourageants

Après avoir dirigé la rédaction du cahier des charges, NaturePlast a réalisé les premières productions de matière début mars 2021. Une partie de la production sera utilisée pour être caractérisée chez BiopolyNov et l’autre partie sera envoyée chez le partenaire UBS (Université de Bretagne Sud) afin de produire du filament. L’objectif est d’obtenir une matière biodégradable dans l’eau de mer.

Projet Indigo

Suivant la capacité de la matière à se biodégrader, celle-ci sera utilisée soit pour la production de filets de pêche soit pour la production de filets de mytiliculture. NaturePlast participera également à l’étude du vieillissement de ces matériaux à travers la rédaction des protocoles d’essai et l’analyse des résultats.

En parallèle de ces essais techniques, l’Ifremer a lancé un programme de science participative afin de recenser les déchets plastiques liés au matériel de pêche trouvé en mer ou sur le littoral. Cette application disponible à tous que l’on soit promeneur, plongeur, plaisancier ou pêcheur a donc pour objectif de recueillir des données concernant les engins de pêche perdus ou abandonnés.

Le principe est simple, il suffit d’utiliser la plateforme “Fish & Click” et de renseigner le type de matériel trouvé, sa quantité, sa localisation et de le prendre en photo. Afin de participer et d’aider le projet à collecter un maximum d’information, retrouvez toutes les indications ici : https://fishandclick.ifremer.fr/s

Vous pouvez retrouver les dernières informations liées au projet INdIGO ainsi que les newsletters grâce au lien suivant : https://www.marinesoutheast.co.uk/indigo/

A propos de : NaturePlast est une société française basée en Normandie (Ifs – 14), spécialisée dans les bioplastiques. Forte d’une expérience de plus de 14 ans dans ce domaine, elle dispose du portefeuille de matières premières et compounds biosourcés et/ou biodégradables le plus large en Europe. Elle accompagne également, avec sa société fille BiopolyNov, les industriels de la naissance à l’industrialisation de leur projet d’innovation. Grâce au savoir-faire en Recherche et Développement acquis au cours de ces années, NaturePlast et BiopolyNov se positionnent ainsi en experts dans le développement et la production de formulations pour des projets clients ou collaboratifs.